Conclusion

Il est temps pour moi de poser la dernière pierre de ce blog, comme on pose la dernière pierre à une maison avant de l’inaugurer. Ce voyage était une partie de ma construction personnelle. L’avenir est devant, maintenant, rempli de cette expérience nouvelle. Rentré depuis à peine deux semaines, je commence à me demander si ce que j’ai vécu n’était pas un rêve. On se remet si vite au train train quotidien, on reprend si vite ses habitudes, que les souvenirs de voyage s’éloignent pour ressembler de plus en plus à des songes brumeux. Ai-je vraiment vécu tout ça? Que m’en reste t’il, si ce n’est des photos, des histoires, et des souvenirs? Plus que ça, il m’en reste des leçons tirées, une maturité gagnée, des idées, des projets.

Quelques pensées, en attendant le mot de la fin

 Liberté

On voyage pour devenir libre. Qu’est ce qui a changé pourtant au retour? Concrètement, rien. Pour moi, dans nos pays, la liberté est plus un état d’esprit. Imaginez soudainement un scénario catastrophe, votre maison brûle, toute votre famille meurt dans le drame. Vous en réchappez de justesse, mais brisé par les évènements, par le chagrin. Bizarrement, vous pouvez alors tout vous permettre, vous avez assez vécu d’évènements dramatiques pour ne plus prendre aucune considération du reste, pour ne plus vous sentir gêner d’être franc avec untel ou untel, pour aller sans raison ici ou là, lâcher votre boulot, casser votre voiture, ou tenter des coups… prendre des risques. Tout n’est de toute manière maintenant que broutille. Vous ne pouvez plus perdre plus que ce que vous avez déjà perdu. Vous êtes plus libre, outrepassant les frontières de vos obligations, de vos devoirs.

Pas besoin d’en arriver là pour se sentir libre. Il suffit de s’en convaincre. En voyage, on apprend à galérer, on se prend des claques, on voit des gens qui meurent, des gens qui ont une vie tellement dure, qu’en en sortant, on relativise. Tout ce qui nous paraissait inaccessible devient essayable. Et à force d’aller à droite à gauche, sans limites ni frontières, de s’acheter ce qu’on désire, manger, boire, laisser aller sa curiosité, parler aux gens, on se rend compte que tout est possible. On perd toutes les traces de timidité, de honte, ou de pudeur qui s’accrochaient en nous et nous imposaient des barrières. Tout est possible dorénavant.

 

Il serait choquant de conclure dans ce blog que la liberté est seulement un état d’esprit, surtout après avoir voyagé à travers des pays qui ont connus des conflits, des luttes intestines, et des révolutions. En particulier au nom de tous ceux, pour des raisons politiques, ethniques ou autres…, à qui on l’a enlevé. Au nom de tous ceux qui ont des barreaux devant leur visage quand ils regardent l’horizon. Pourtant pour moi, c’est le cas, quand la liberté ne possède pas de barrières physiques, alors les barrières sont morales. Dans ma vie, en France, rien n’a changé. Mais je suis plus libre, car j’ai changé, ma façon de voir les choses à changer.

Je me sens libre.

 

Banque de rêve

j’ai toujours voulu garder ce passage pour la fin. En voyageant, il m’est venu une idée, celle de demander à moults personnes rencontrées quel était leur rêve. Comment serait leur vie si, soudainement, tout était possible? J’en ai répertorié un sacré paquet, des projets réalistes, ou irréalistes, dits avec humour, ou sérieusement, certains magnifiques, d’autres déjà en cours de réalisation, pour les plus concrets.

Je trouve la liste belle, ça peut donner des idées, ou simplement faire rire ou rêver. Je ne les mets pas tous ici bien sûr, mais j’en sélectionne quelques uns. Voici donc le résultat d’une petite enquête réalisée le temps de mon voyage. Entre parenthèses, des commentaires ou précisions.

Liste de rêves

- Investir dans une auberge et la gérer, avec ma femme, en passant mon temps à parler aux gens et à profiter de mes deux passions, la peinture et la musique. (en cours de réalisation)

- Avoir un harem ( :-) ben voyons)

- Une petite famille, moi, deux enfants, notre petite maison. Partir jouer au tennis chaque week-end avec mon voisin et manger des moules-frites à la sauce roquefort tous les lundis. (rêve américain… sauf pour les moules frites)

 

- Devenir riche, respecté, réussir. Une première boîte qui marche, puis une seconde, et ainsi de suite pour finir par passer mon temps à naviguer de boite en boite récupérer les sous dans la caisse, pendant que les employés me donneront du “Bonjour, monsieur ; Bien, monsieur ; Oui, monsieur; Vous avez passez une bonne soirée, monsieur?”

- Construire une cabane dans un arbre, pas une simple cabane, une vraie petite maison, douillette, avec des toboggans pour descendre, des filets élastiques pour s’amuser à sauter. Et cueillir des fruits depuis mon lit, allongé, bien au chaud.

- Travailler 2 ou 3 mois par an chaque année et passer le reste de l’année sur les routes du globe à vivre comme un prince (Un suisse, heureusement qu’ils sont bien payés)

-Faire pleins d’enfants, au moins dix, avec des filles, des garçons et bien d’autres… ( J’adore celui-là, l’instinct maternel à l’état pur, mais pour “bien d’autres” ;-), je dois avouer qu’il y a un truc que je ne comprends pas lol)

- Devenir chanteur et musiciens à succès. Composer des musiques dont je sois fier, pour que quand je serais vieux, je puisse les faire écouter à mes petits-enfants. La création, la seule manière de vraiment exister.

- M’acheter une île, pour moi tout seul et mes amis, un endroit paradisiaque avec des plages de rêves et des palmiers, ou on vivra de fêtes, d’alcool et de joie, isolé du monde et de ses folies.

- Devenir riche, beau et célèbre. (seulement?)

- Je fais le tour du monde à vie, c’est mon rêve, je gagne un peu de sous en envoyant des marchandises à une amie qui tient une boutique en Europe. Le reste me vient de la vente de ma maison, ma voiture, et de tout ce que j’avais. Je veux passer le reste de mon existence sur les routes, devenir nomade, et découvrir. (Impressionnant je trouve, ça fait déjà un petit moment qu’il tourne)

- Construire une maison immense, avec tout un tas de chambres, des hamacs, une baignore à bulles, une salle de cinéma, et une piscine à l’intérieur. Et là dedans, héberger des personnes âgées ou en fin de vie, inviter des voyageurs démunis, partager mon petit paradis, pour qu’ils soient heureux.

- Apprendre à cuisiner la même tarte à la tomate que ma grand-mère. (Quel rêve!)

- Vivre à la campagne, partir pêcher avec mon fils, jouer aux cartes avec mes amies. Manger des légumes de la ferme et s’endormir en écoutant le chant du hibou (Créfieu!!)

- Être heureux, tout simplement.

 

 

 

Conclure

C’est si court de conclure un voyage si enrichissant en quelques jours, mon premier grand voyage, celui qui apporte le plus de surprises. J’en reviens changé? J’en reviens libre? J’en reviens grandi? Finalement des questions sans réponses.

Une seule certitude.

Il faudra repartir.

 

Un grand merci à Pélerin et son équipe.

Un grand merci au Puy-en-Velay, partenaire de l’opération, qui m’a offert la Bourse destinée au

voyage.

Et un grand merci à tous ceux qui m’ont soutenus à distance, par leurs commentaires avisés, à tous ceux que j’ai rencontré, avec qui j’ai échangé, qui m’ont aidé ou appris durant ce voyage.

23/09/2008

24 Réponses pour “Conclusion”

  1. Redigé par Parents de Raphaël:

    Voila,le sac a dos est posé dans un coin de ta chambre,
    dans l’attente d’un autre voyage.
    Partiras tu avec lui ?
    Et du côté des rêves,le tien s’est il glissé dans la liste ?
    On en reparle bientôt.
    @ +

  2. Redigé par Floriane:

    hey l’article final? :(
    Chaque personne a sa vision du monde et des reves multiples!
    Moi grace à toi j’en ai deja realisé, mais tu sais que j’en ai plein d’autres!
    Nos projets me rendent heureuse!!!
    J’espere que tu continueras quand meme ton blog!
    Ou que tu en réaliseras un notre!
    Prochain voyage l’Italie? lOl
    Gros bisous chéri!
    Jtembrasse fort!
    Ps: tu vois tu as trouvé de belles photos!
    kiss Rafilone

  3. Redigé par vincent:

    salut raphael, bon retour au pays, je t’envoi un mail sur ta boite perso . tchao .vincent

  4. Redigé par lud:

    Ne t’inquiéte pas trop de tes problèmes de mémoire! Tu sais, même si tu oublies de petits évènements, tu auras tes écrits pour t’en souvenir (ça sert aussi à ça!) et ton imagination pour l’embellir. Quand tu seras veiux (pour bientôt!!), tu te souviendras avoir couru un marathon derrière un bus à propulsion aquatique (peut-être que ça existera d’ici-là), d’avoir combattu les redoutables gangs indiens des éléphants karateka, d’avoir escaladé avec les mains accroché derrière le dos la cordillère des Andes, de t’être jeté dans le vide sans aucun élastique( tu te souviendras plus de comment tu t’en es sorti, mais tu te flatteras d’y avoir pensé à l’époque) et peut-être également d’avoir traversé un désert de sucre( l’a^ge mélange les choses) et d’avoir combattu d’énormes flammes en jean moulant, torse nu, et une hache à la main (pour vanter ton physique d’antan.)
    Donc, petit conseil : Tant que tu t’en souviens avec assez de précision, savoure jusqu’à la dernière ton voyage, car tes petits-enfants ne te croiront jamais quand tu leur racontera tes aventures!!!

    Ciao,
    L’ultime frérot Final!!!

  5. Redigé par lUdO:

    Et voila, le temps passe s’y vite, l’été se termine, la rentrée approche, le quotidien qui va reprendre le dessus pour tout le monde !! En tout cas, merci a toi Raf de nous avoir permis de voyager a tes cotés et de découvrir de si belles choses a travers tous tes articles tous plus passionnant les uns que les autres!! J’imagine bien que la lecture d’un article ne vaut meme pas un dixieme de la chance que de pouvoir vivre cet instant en réalité, mais ça a le mérite de permettre à chacun de s’évader un moment, donc Merci pour ces petites escapades !!
    Et t’inquiete pas, la vie ne fait que commencer pour nous qui sommes encore si jeune, et tu ne pourras jamais oublier la richesse de ton experience, le contact de peuples si différents, qui inconsciemment laisseront une trace indélébile au fond de toi, et qui te permettront de transmettre tes valeurs et de les consolider !
    Aller sur ce, bonne continuation a toi, bonne route, et a bientot en réel, dans la vraie vie hein lol

  6. Redigé par renow:

    Emouvant . Tu as vécu une expérience incroyable . Ce ne peux que te servir à l’avenir. La vie va peut etre te sembler triste a présent… Vivement qu’on se revoit que tu nous raconte tout ça

  7. Redigé par "La P'tite":

    Eh Bien C’est un superbe article pour conclure ton Superbe blog ^^
    Tout ce que tu as fait restera gravé en toi et aussi par les anecdotes que
    tu racontes à ta petite soeur très bavarde qui les raconte à toutes ses
    copines bavardes aussi…
    Réputation de Héros tkt ^^
    Un des rêveurs m’intéresse… Celui qui aimerait devenir beau riche intelligent,
    s’il réalise son rêve… appelle-moi!!! ^^
    (K) Gros Bisouuux Grand Frère, Puisque tu comptes repartir en voyage…
    Tu veux pas m’emmener en Ecosse??? Un peu à mon tour de réaliser mon
    rêve. ^^
    Sur ce, Bonne nuit et fais de beaux RÊVES!!! (LLL)

    Ta Soeurette (L)

  8. Redigé par alexandra:

    C’est génial,ce que tu as vécu je pense Vraiment.Découvrir le Monde et nous ramener de
    belle photo c’est sympa.Moi la petite parisienne je te dis bienvenue en France,je pense que tu as du être bien
    acceuilli par tes proches,bon retour dans la vie de tout les jours.Mais tu garderas ton voyage gravé dans ta
    mémoire c’est ce qui va te changer.Voilà,Moi c’est la reprise,avec tout cela on a pas pu se voir pendant les vacances
    mais merci pour ces belles photos.
    a plus tard.Bisous

  9. Redigé par Rhoulio:

    Aie aie aie, déjà la fin, snif !! :-(
    Je comprend que cela dû passer super vite ! Cela se termine toujours comme ça. En tout cas, tu auras réussi a nous faire partager des moments magiques qui je pense ne se perdrons pas de si tôt. Tu pourras nous faire partager tout ça, en de plus amples détails, les prochaines fois qu’on se reverra :)
    A bientôt mon petit Rafi !
    Bizzz

  10. Redigé par Sylvain:

    rahhhhhhhh deja fini… dommage que ca soit fini…
    ben j’espere que tu voyageras dans pas longtemps^^

    allé a+

    sylvain;)

  11. Redigé par Adrien:

    Bon retour Hombre!
    Tu as l’air d’avoir fait un super voyage, enrichissant, tout ça. Je rejoins tout le monde pour te féliciter de la tenue de ton blog, c’était une très saine lecture!

    @ la prochaine

  12. Redigé par Emilie:

    Retour à la vraie vie !
    Bonne chance pour la suite, ton concours et tout ça, et j’espere que quand tu voyageras à nouveau, tu tiendras encore un blog. Celui là est enrichissant, complet et les photos sont cool. Je m’attendais à un article de conclusion plus explicite en ce qui concerne ton ressenti sur ces semaines sur la route! Mais ça ne doit pas être evident, et finalement, ce qui en ressort c’est le mot liberté, et pour moi ça renforce l’idée qu’être “nomade” est la seule façon de se sentir libre… bisous!

  13. Redigé par Jean de la Roulade:

    moi mon trip ce serait d’avoir un grand camion plein de gadgets comme celui de jamy gourmand dans “c’est pas sorcier” et puis dedans une machine à clôner des coquines. ou alors d’aller à buenos aires en deltaplane. je sais pas.
    m’enfin, respect mec pour ce voyage. comme dirait biggie smalls : “uhh, uhh,and if you don’t know, uhh, now you know, niggaz, uhh, uhh”.
    Dis à ta soeur que je peux réaliser son rêve, et porte toi bien dans ton retour à ta vie française: lire Harry Potter en fumant du crack, aller à la caserne pour faire semblant de travailler quand les officiers sont là, puis pour glander devant la télé sur les grands fauteuils en cuir quand ils sont partis et bien sur te la raconté un peu (oué, tu sais, roger, à Bogota les pompiers ils ont des maquettes de playmobil… et à Pokhara, j’ai vu une biche avec un anus cousu, si, si j’te jure….ah mon colonel, si vous saviez, les pompiers de Sucre, ce qu’ils sont courageux…).
    allez gringo, à bientôt, valeureux, vertueux, incroyable pompier o courage intègre et sempiternel. Qu’est-ce qui faut pas entendre!

  14. Redigé par Tristan:

    Toutes les belles choses ont une fin hélas. Tu nous as fait partager de trés belles choses durant ton séjour. Pour consoler ta mélancolie, dis toi que grâce à ce blog, tu as immortalisé ton séjour et qu’il sera toujours là pour te rémémorer les bons souvenirs. Puis ces voyages au final n’étaient que le commencement. Ils t’ont donné l’envie de voyager à nouveau et nul doute que tu vivras des choses aussi intenses.
    A bientôt mec.

  15. Redigé par clem:

    BRAVO cousin!
    “çaaaa y eeeeest c’est fini, la lalallala lala lalala!!!!” quoi!??? Tu reconnaîs pas la chanson!? Mince, j’aurais juré l’avoir bien humhumé!
    Enfin, faisons bref, bravo pour ce blog, pour tes talents d’écrivains, pour les photos, pour l’aventure!
    Tout simplement, bravo et merci pour ce tour du monde virtuel (en ce qui me concerne :-)…pour l’instant), intéractif et plein d’humanité!
    A bientôt sur Marseille ou à Trans!
    tchô, clem.

  16. Redigé par Famille Raphaneau:

    Hello Raphaël !
    Que de rêves et de nostalgie, déjà…
    Mais j’ai vu dans le mot de tes parents que le sac était déjà prêt à repartir ?
    Tu nous as fait passer de si bons moments, voyager, même en pensée !
    Je ne sais pas quoi rajouter, tous les commentaires résument déjà bien ce que j’en pense, plus un qui m’a
    bien fait rire, et celui de ta petite soeur qui aimerait rencontrer l’un des rêveurs !
    Je pense que je dois me taire maintenant, et laisser tes souvenirs prendrent leur place. Ils participeront
    d’une façon ou d’une autre à ta vie future, dans ta façon d’agir, de penser, de réagir.
    Et moi, bien que je ne sache pas toujours le dire je suis là, avec toute mon affection, si tu as besoin…
    Bisous,
    Marie-Claire

  17. Redigé par Lolo:

    Salut RAF , Bienvenue au pays ! Maintenant ,il faut te requinquer et revenir t’entraîner (j’ai une revanche à prendre ,lol) .Quelle chance tu as eu ,de pouvoir vivre cette expérience , le problème ,c’est que tu risques de n’avoir qu’une envie , maintenant : c’est d’y retourner !!
    En tout cas Félicitations ! Fallait oser … Tout le monde en rêve ,Raf l’a fait !
    Pour ce qui est de la tarte à la tomate de ta Grand-mère , un bon conseil : Laisse tomber , il n’y a que les Grand-mères qui peuvent y arriver !!

  18. Redigé par sergent Scion Julien:

    de superbes articles ! pouvez vous nous contacter.
    cordialement.

    sergent scion julien
    service relation presse des pompiers de Paris
    rédaction deu magazine allo dix-huit
    redaction.allo18@pompiersparis.fr
    01 47 54 68 26

  19. Redigé par mamie jeannine:

    Hello ! Bonjour Raphaël !

    Merci pour ces délicieuses lectures qui m’ont fait voyager, m’ont distraite et amusé en cet après-midi automnale de ce dimanche d’octobre.

    Je ne suis pas aussi loquace que toi, ce sera donc plus court, j’espère que tu pourras me raconter tout cela de vive voix, lors de mon prochain “petit voyage” à Trans (j’espère sans autant de péripéties que les tiennes), notamment que ma banquette de TGV sera plus confortable qu’à dos d’éléphant ou ton bus qui faisait sauter au plafond en permanence.

    J epense que cette nuit, mes rêves seront agrémentés des aventures de ton blog. Je t’embrasse depuis Sainte-Aulde
    Mamie Jeannine

  20. Redigé par Jacky:

    Salut Raphaël !

    Un mois après ton retour ! tes idées doivent commencer à se remettre en place, petit à petit, je pense comme Marie-Claire que tous les commentaires résument bien, pris séparément et ensemble, les qualités de rédaction et de présentation de ton blog !

    Ne laisses pas ton sac trop longtemps se morfondre, racontes lui de temps en temps avant de t’endormir (peut-être de loin), tes futurs projets d’aventures, tes rêves de voyage, d’autres destinations encore imperceptibles à ton esprit.La nuit, la tête dans les étoiles (qu’on voit de partout mais pas de la même manière) c’est possible de se sentir pousser des rêves d’horizons lointains, aussi ! et de s’endormir sans s’apercevoir le lendemain à quel point la nuit était réconfortante……..mais peut-être était-ce là le même sentiment qu’à la fin de ton voyage, se réveiller avec une impression de bien être, prêt à reconquérir le monde.
    Je te le souhaite, il y a tellement de contrées à découvrir et tu n’en as vu qu’une petite petite petite partie, c’est pourquoi certains ont même le rêve de ne plus faire que cela ! Ce sentiment d’excitation avant le départ, tu l’as eu, profiter à temps plein de moments mémorables ailleurs, tu as essayé, revenir avec la tête pleine de souvenirs, c’était le bonheur d’avoir bouclé ton projet ! et l’arrêt net, la reprise sans souffler de la vie trépidante……

    C’est sûr, ta décision est prise, la suite au prochain départ !

    Bon courage pour la suite, Bonne chance aussi ! il en faut un peu pour agrémenter, et tiens nous au courant ……..

    bisous
    Jacky

    PS C’est quand le tournoi de ping-pong à Trans ?

  21. Redigé par Samuel:

    Salut Raffi,
    pour être original je tiens à te féliciter pour ce blog merveilleusement bien tenu et complet. Je t’ai suivi de loin dans toutes tes péripéties. Et j’espère te suivre à nouveau… C’est quand que tu repars ? Je ne cherche pas à te mettre à la porte de chez toi mais continue de nous faire rêver !

    J’espère sincèrement que nous pourrons nous voir bientôt (une soirée Rodez ?)

    PS : c’est quand la fête de la soupe à Florac ? c’est déjà passé ?

    Big bisous

  22. Redigé par Vivien:

    Hey Raf !

    Hélas c’est fini. Il doit t’en rester de très bons souvenirs maintenant, une expérience unique ! Mais peut être qu’un jour tu recommenceras ce tour du monde ;)
    J’espère qu’on se voit bientôt avec les autres, que tu nous racontes toutes ces aventures, pendant l’apéro :p
    A bientôt !

    Vivien

  23. Redigé par Une lectrice de phosphore:

    Bonjour !

    J’ai lut l’article dans le magasine phosphore et à travers les aventures que vous avez vecu je sens bien que c’est une vie passionnée et vraiment interressante! Les photos sont magnifiques !
    Ca doit être très interessant de voir tous cela. Et le métier que vous exercé est vraiment un beau métier qui demande énormerment de courage? Je vous souhaite plein de bonheur dans la suite.

  24. Redigé par Morgane:

    Je viens de lire ton blog, que j’avais découvert dans un magasine pour ados, phosphore, dans lequel tu avais raconté un peu de ton voyage et qui m’a donné envie d’en savoir plus.
    Ce que tu racontes est étonnant, je trouve ça magnifique je savais que tout n’était pas pareils qu’ici mais jamais j’aurais imaginé qu’il y avait autant de cultures autant de gens si différents de la France ou des pays occidentaux, l’histoire de la vendeuse de cartes postales m’a beaucoup marquée, les photos sont supers belles, les gens que tu décris dans tes articles paraissent tellement différents, comme ce guide qui racontait l’histoire avec l’ours et le tigre, il ont l’air de prendre la vie si simplement comparé à la plupart des occidentaux qui se prendraient la tête pour rien, eux auraient bien des raisons de le faire mais arrivent à rester simple, un exemple à suivre. Merci d’avoir écrit ce blog, qui fait prendre conscience qu’on est quand même bien privilégiés en France.

Laisser un commentaire