Machu Picchu, le grand saut

Un des articles phares de ce blog, puisqu’il relate ma visite d’une nouvelle Merveille du monde, celle de la fameuse et célèbre capitale Inca, le Machu Picchu. Jai donc profité de mon passage à Cusco, au Pérou, pour me faire racketter, comme tous les touristes qui veulent partir explorer le monument précolombien le plus connu au monde.

Aperçu du Machu Picchu.

 

S’y rendre

L’aventure est loin d’être facile. Touristique, les divers services necessaires à la visite ont été rachetés par des compagnies privées au prix fort, qui se sont assurés le monopole, et qui obligent la plupart du temps les touristes à payer un prix tout aussi fort pour un profit évidemment injuste et démesuré. La prise de trains ou bus locaux pour se rendre sur le site est interdite et surveillée. On paye donc une place 20 fois plus chère, à une compagnie privée et non-Peruvienne, qui ne sert en aucun cas l’économie locale. Le prix d’entrée du site est démesuré lui aussi et augmente d’année en année. Il faut avouer que sa nomination dans la liste des 7 nouvelles Merveilles du Monde en 2007 n’a pas arrangé les choses. Il est possible d’éviter certains de ces desagréments, en se rendant sur les lieux par des moyens détournés notamment, ou en marchant le long de la ligne de chemin de fer. Je ne me suis pas lancé dans l’aventure. Néanmoins, la visite de cette capitale millénaire est tout simplement immanquable et laisse un souvenir inoubliable. C’est cher, mais on ne peut pas ne pas y aller.

 

La visite

En se promenant aux alentours, et à l’intérieur du Machu Picchu on passe par plusieurs étapes successives. D’abord, on se mets dans la peau de l’explorateur, qui traverse la jungle, les montagnes, l’altitude et qui, en soulevant quelques lianes, découvre le trésor, les prémices d’une civilisation disparues. Et qui, en continuant ses recherches, se rend compte de l’immensite de sa découverte, et des mystères qu’elle soulève…

 

 

 

Puis, sans s’en apercevoir, on remonte de plus en plus, dans le temps. On commence à voir la ville animée, carrefour de chemins Incas, colorée, bruyante et vivante. Des enfants aux vêtements bariolés qui courent et crient dans les rues, des marchands, des marchés, des temples, une religion. Les restes de cette civilisation sont encore empreints d’une vitalité, d’une âme, qui a résisté au passage des milliers de touristes qui se sont, un jour, en ce lieu, eux aussi pris pour des explorateurs. Une visite que je ne détaille pas assez. Ce qui sont interessés s’informeront par eux-mêmes sur l’histoire de ce lieu magique. Mais au delà des connaissances, on ne retient qu’une chose de notre passage à cet endroit. L’émotion qu’on y a éprouvé. L’émotion de l’explorateur, et celle de la découverte, d’un peuple qui a vécu avant nous, et qui aurait bien des leçons à nous apprendre.

 

Aguas Calientes

En redescendant de la montagne Machu Picchu, on réside dans le village d’Aguas Calientes, qui porte son nom bien évidemment en raison de la présence des sources d’eau chaude et sulfureuse qui le traverse. On peut s’y baigner. Les paysages sont moins beaux que sur le désert d’Atacama, mais après la visite éprouvante et en altitude du site Inca (4 ou 5 heures, des escaliers qui n’en finissent plus…), la baignade y fait un bien fou, et nous permet de continuer à rêver, en somnolant.

 

 

Le grand Saut

… à l’élastique. A mon retour du Machu Picchu, je saute sur une occasion. Celle d’acquérir une nouvelle expérience et de tester une chose que je n ‘avais jamais faite. Je vais donc réaliser deux “manèges”, depuis la base de Bungee Jump de Cusco. Un saut élastique depuis une plate-forme, située à 122 mètres au dessus du sol ( Ouf ! ), ainsi qu’un “Superman”, un saut unique en son genre, d’après eux, l’inverse du saut à l’élastique. Je serais projeté depuis le sol à une vitesse vertigineuse droit vers le ciel, toujours accroché à mon gentil élastique. Du coup, j’ai quelques photos de cette nouvelle expérience, et une vidéo, que je ne pourrais pas mettre sur le blog, oú on me voit en pleine préparation puis en plein stress une fois venu le moment de se jeter dans le vide. Je rentrerais en stop jusqu’au centre ville, encore tout tremblant et tout excité par ces deux montées d’adrénaline.

Le plus grand saut, c’est le voyage.

 

Photos

Encore une fois l’ajout de quelques-unes des images que j’ai eu la chance de saisir s’avère indispensable. La suite donc, … en photos.

 

 

 Vue du train direction Aguas Calientes.

 

 

 

 

 

 

 La jungle. Un explorateur a du se faufiler dans la végétation à coups de machettes, pour tomber par hasard sur les restes de cette civilisation disparue.

 

 

 

 

 Le chemin pour monter au machu picchu… fatiguant.

 

 

 

 

 

 

 

 Reconstitution de toit de paille, et vue sur les collines

 

 

 

 

 

 Machu, et Wayna Pichu en haut du pic en arrière plan

 

 

 

 

  

 

Un des habitants.

 

 

 

 

 

 

 Un des mystères incas, lncas, les pierres de construction polies qui s’emboîtent au millimètre.

 

 

 

 

 

 Aujourd’hui, le site est restauré, nettoyé, et complètement libre de la végétation qui l’avait envahi par le passé.

 

 

 

 

 

 De tous les angles, le Machu Picchu est magnifique.

 

 

 

 

 

 

 La différence entre les escaliers incas, polies, et ceux reconstruits par les équipes d’entretien.

 

 

 

 

 

 

 Le système de fontaine inca était d’une précision et d’une rigueur qui a traversé les millénaires.

 

 

 

 

 

 Décharge à signer, avant le saut à l’élastique. ;-)

 

 

 

 

 

 

 

 Une petite fierté ce papier….

 

 

 

 

 

La nacelle, qui va monter, monter, monter…

 

 

 

 

 

 

 

 toujours plus haut…

 

 

 

 

 

 Et on peut y aller.

 

 

 

 

 

 

 

 Bon avouons le, de la haut, je faisais pas le malin.

 

 

 

 

 

Aaaah! Libérez-moi!! J’en peux plus.

 

 

 

 

 

 

  Superman en préparation.

 

 

 

 

 

 

Superman n’en mène pas large.

 

 

 

 

 

 

 Superman vole.

 

 

 

 

 

 

Ca ira pour aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 

Petit festival, pour se changer les idées, dans les rues de Cusco.

 

 

 

 

 

Des danses traditionnelles, un petit plaisir qui ne fait pas partie du programme. Une excellente surprise.

 

 

 

 

 

 Le sourire en prime.

 

 

 

 

 

 

 

Et pour finir, une fois encore, le Machu picchu, parce que c’est mon plus gros souvenir du ces derniers jours. J’ai d’ores et déjà rejoint la ville de Nazca, où je compte prendre un petit avion pour observer du ciel les fameuses lignes.

 

Des nouvelles de Nazca, dans quelques jours…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

25/08/2008

20 Réponses pour “Machu Picchu, le grand saut”

  1. Redigé par Floriane:

    wawouuuu!!! Le saut à l’elastique!!!
    J’adore les photos elles sont superbes belles…
    Le paysage est magnifique. J’ai hate de voir tes prochaines photos de Nazca!
    La vue du ciel m’intrigue, je n’ai aucune idée de ce que je vais découvrir. Grace à ton blog j’apprend beaucoup de chose et je rêve d’autant plus.
    Jte fais plein de bisous…
    Rafilone

  2. Redigé par "La P'tite":

    Holà frero!
    Ton Article est superbe et ça me fait trembler rien que
    d’imaginer la sensation que peut procurer le saut à
    l’élastique! Pour le Superman, grâce aux photos, je comprends
    un peu mieux le principe que dans tes explications
    farfelues et rapides sur le net.
    Le Machu Picchu, je ne l’ai encore vu que dans mes
    bouquins d’español, j’espère un jour le voir en vrai,
    ça a l’air vraiment magique.
    J’espère aussi bien évidemment rencontrer les habitants,
    qui ont l’air bien sympathiques :p
    Gros Bisous du Sud de l’hémisphère Nord Grand frère! ;)

    Gwendy, la soeurette.

  3. Redigé par lud:

    salut frérot! Malgré le fait que tu n’en mènes pas large à certains moments, on sent bien que tu t’amuses comme un fou. Le super héros va devoir remettre les pieds sur terre.
    Tes photos sont magnifiques, et tes expériences à tous les coups enrichissantes. De nouveau bon courage pour la suite de tes aventures!

    L’Ultime Frérot.

  4. Redigé par Celine:

    Bonjour !
    Ouf ! Ca prends du courage !!! Te savais-tu aussi courageux ou bien si tu saisis l’occasion lorsqu’elle
    se présente?
    Merci pour les photos,
    Céline

  5. Redigé par Emilie:

    Et ben , rien que la photo du haut de la plateforme me donne des frissons, et je crois que j’aurais jamais le courage de faire ça!!!! Mais ça doit être énorme, c’est bien t’as l’air de t’éclater =) Encore des très belles photos, de mon coté mes projets se concrétisent serieusement, je te raconterais tout ça bientôt! Bonne continuation gros bisous Raf!

  6. Redigé par carmela:

    salut raf,
    c’est magnifique!!!! je comprends que ce sera ton plus beau souvenir!
    le paysage est époustouflant de grandeur et de beauté!!!
    quant à toi, quel courage!!!! rien que de savoir ce que tu allais faire,ta mère et moi, nous n’étions pas très rassurées…. mais tu l’as fait, et tu as eu raison;
    c’est une expérience unique que tu n’oublieras pas d’aussi tôt(!)
    bravo au photographe le rendu des émotions est parfait!
    super bisou au superman, ciao!

  7. Redigé par Famille Raphaneau:

    Bonjour Raphaël !

    Je viens de t’écrire un mot, mais pfuit, mystère d’ordinateur, c’est parti… et je ne sais pas où !

    Je te disais que tu nous faisais encore parvenir de merveilleuses images, et que tu sais employer les mots pour nous
    faire rêver, à travers tout ce que tu vis.

    Mais surtout, tout ce qu’il y a de plus beau, de plus vivant, tout ce que tu as vécu de plus émouvant restera dans ta
    tête et dans ton coeur, et on te remercie de nous le faire partager…

    J’imagine l’émotion de tes parents pour le saut à l’élastique, j’en tremble moi-même rétrospectivement, mais ce n’est
    sûrement rien par rapport à toi !

    Le Machu Picchu … hors du temps, qui reste un peu inaccessible au fond de nos têtes, et toi tu y es, Bravo et bon
    courage pour la suite.

    Gros bisous,
    Affectueusement,
    Marie-Claire

  8. Redigé par annie les salelles:

    ce super voyage et cette magnifique photos valaient bien que tu ne soit pas avec nous le 15 aout. Les deboires s’oublient, il ne restera que l’exploit de ton aventure. ne rate pas les prochains bals avec nous ,prend soin de toi et bonne route…
    Bisous de montpellier

  9. Redigé par Jacky:

    Salut Raphaël,

    Tout se mérite, le chemin fut long et épuisant mais quelles émotions une fois franchies les obstacles, les relations humaines avec le peuple péruvien doit être aussi pour toi quelque chose d’extraordinaire, et puis soyons fous, profitons d’une occasion pour faire le grand saut, hé hé ! Bravo pour la construction récit-images, continues à nous émerveiller !

    gros bisous

    Jacky

  10. Redigé par les cousines à Flo:

    salu c stella et coraline tu es courageux tu fais bien le malin dans les airs
    bisous bisous gaté gaté de Coraline
    Gros bisous de Stella

  11. Redigé par Parents de Raphaël:

    C’est grandiose le Machu Pichu
    Et certainement magique mon « pitchou »
    Il est devenu une des merveilles
    Du Monde. Juché à presque 5000m , il veille
    Entre la Terre et les étoiles du Ciel.
    Toi, étant arrivé si haut
    Au grand galop revient ton Naturel
    Et tu tentes donc le grand saut …
    …pour pouvoir parvenir jusqu’à elles.

    Initiatique ton vagabondage
    T’éloigne des innocents rivages
    De l’adolescence et présage
    L’Homme sur ton visage !
    Se finit bientôt un voyage
    Avec dans tes bagages
    Des souvenirs à raconter
    Des expériences de Liberté

    Bientôt d’autres rêves et d’autres désirs
    Forgés par la route et le pouvoir de choisir.

    Mais voilà mon message :
    Savoir aussi être sage
    C’est de temps en temps s’assoupir
    Et même quelquefois raffermir
    Son oreiller et bien dormir
    Carrément, c’est pas pire !
    Pour que l’aventure sportive continue
    Une couette est toujours la bienvenue.
    Moralité :
    Au Pérou ou en Bolivie
    Le lit fait partie de la Vie !

    Repose toi, nous t’aimons très fort
    à bientôt.

  12. Redigé par mamie jeannine:

    Bonsoir Raphaël !

    Je reviens juste du mariage de Sandrine Laveau, je suis très contente de venir chez Jacky pour regarder ton blog et passer un moment avec toi.
    Je me régale de tous tes écrits, et comme les autres j’attends la suite, je te remercie en passant pour la jolie carte de Sucre, magnifique !!
    Ton voyage va bientôt se terminer, que de souvenirs tu engranges au fil des jours, et dont tu nous feras partager le récit.
    Je t’embrasse très fort,
    à bientôt de te lire
    Mamie Jeannine

  13. Redigé par jacky:

    Salut Raphaël,

    alors si je comprends bien, Cusco n’a pas 1K, car si Kusco s’écrivait avec un K, ce serait un cas, encore qu’à Cusco il y a bien des Incas ! Hein ?!, non je disais,…un Inca ou des Incas, enfin bref heureusement qu’il ont construit le Machu Picchu en Incas..sable, sinon Cuscon auraient pu faire comme voyage ?! c’aurait été un Machu Fichu !
    Au fait c’est Pér.ou la sortie ?
    allez Machu..Bisu !
    jaKcy

  14. Redigé par Emilie:

    Coucou! Alors, à quand les nouvelles ?? Les lignes de Nasca ? jveux les photos!!!! je vois sur ton pseudo que tu es à Bogota…. Ca m’intrigue tout ça, dis nous vite comment ça se passe. Et le retour alors, c’est pour quand ? Fais attention à toi, a plus :)

  15. Redigé par Rhoulio:

    Alors le Machu Picchu, je connaissais de nom mais je ne savais pas ce que c’était exactement ni où c’était !! C’est dépaysant et magnifique ! Et cette architecture, on se demande comment ils on fait ..?
    Par contre le saut, ça avait l’air haut !! Moi j’aurais pas osé, j’ai le vertigo :p
    Bizzz vieux
    A bientôt

  16. Redigé par RUMEAU Geneviève:

    Je viens enfin de récupérer mon ordi.;qui devait bien être aussi malade que toi: il toussait beaucoup,avait de la fièvre,….et ne voulait plus avancer! J’ai de nombreux épisodes à rattraper.Mon feuilleton quasi journalier m’a beaucoup manqué.Deviendrait-on dépendant? Merci de nous faire rêver avec une série de cette qualité. Bisous
    Geneviève et Patrick(illustres Sénonais..)

  17. Redigé par Quentino:

    Salut cousin,
    Pas forcement evident de faire un jolie commentaires derriere le poeme de tonton et tata, il est plein d’emotion :)
    Je suis, suit (le verbe suivre quoi) tes aventures comme un bon mythe grec d’ulysse et son epopee. Ca me rapelle quand on etait petit ,on devorait les histoires de heros en tout genre. On allait voyager sur notre vaisseau fait de bois , de corde, de sable et de tobogan avec des pouvoirs magique calmer les mechants , tuer le dragon et sauver la princesse ( Meme si globalement on se contentait largement des dragons et des mechants).
    Bonne continuation,
    Tchao

  18. Redigé par renow:

    Enorme. T as totalement raison d y avoir été, je t’envie :). Une des plus belle chose a voir en amérique du sud….Les photos sont superbes en plus

  19. Redigé par jojo:

    bravo
    pour ma part je reviens aussi d’Amérique latine ou les gens sont super
    pour ce qui est du Pérou en effet on subit un fort rackette dans les villes de Cuzco et Aguas Calientes (ville juste en
    dessous du machu picchu)

    j’ai aussi visité ce merveilleux site trés emouvant d’ailleur mais je tiens a dire que dans la magnifique Ville de Cuzco si
    on ne veut pas payer un prix exorbitant il existe le moyen treck trés simple pas chére
    il suffit de prendre un sac à dos et puis une carte ainsi que de quoi manger pour 7 jours et c’est partis pour l’aventure
    voila ce que je voulais dire on peut passer des vacances sans forcement se faire avoir ou racketer

  20. Redigé par lili 360:

    super trop ce truc de ouf !! J’adore c’est trop mortel !! de lysa grosse bise !!

Laisser un commentaire